Actualités

Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique d’un système est le rapport entre l’énergie utile en sortie de ce système, c’est-à-dire l’énergie qui peut être utilisé, et l’énergie fournie par les utilisateurs en entrée de ce système, c’est-à-dire ce qui a été dépensé pour le faire fonctionner. En Europe, on la définit comme « le rapport entre les résultats, le service, […]


L’efficacité énergétique d’un système est le rapport entre l’énergie utile en sortie de ce système, c’est-à-dire l’énergie qui peut être utilisé, et l’énergie fournie par les utilisateurs en entrée de ce système, c’est-à-dire ce qui a été dépensé pour le faire fonctionner.

En Europe, on la définit comme « le rapport entre les résultats, le service, la marchandise ou l’énergie que l’on obtient et l’énergie consacrée à cet effet »

On recherche donc dans une démarche d’efficacité énergétique à consommer le moins possible d’énergie pour rendre un service de manière équivalente.

Pour une entreprise, le part du coût de l’énergie par rapport au coût de production peut facilement dépasser 50 % et impacte donc largement le prix final d’un produit.

Il est alors évident que l’on cherchera à être sobre dans l’utilisation de l’énergie, en ne consommant pas d’énergie inutilement (ex : rendre un service inutile comme éclairer une pièce vide), à être efficace, c’est-à-dire à rendre le service avec le moins de consommation d’énergie possible et enfin à satisfaire les besoins en énergie restants par une utilisation accrue des énergies renouvelables.

En effet, l’efficacité énergétique est une démarche associée à la sobriété énergétique et aux énergies renouvelables dans les scénarios de transition énergétique et de diminution de consommation des énergies fossiles.

Conscient des enjeux de compétitivité associé à la maîtrise de l’énergie, les pouvoirs publics appuie cette démarche aux travers de différents outils déployés sur le territoire : certificats d’économies d’énergie (plateforme NR Pro :  et site officiel du gouvernement , et appels à projets dédiée

L’illustration la plus connue de la performance énergétique est l’étiquette énergie, document dont le contenu est réglementé, et qui classe la performance énergétique de A+++ à D ou G. Elle a été introduite en 1992 pour la plupart des appareils électroménagers et a été étendu aux domaines de l’automobile et de l’immobilier pour permettre au consommateur de se tourner vers les équipements les moins énergivores.


Partager