Actualités

Consommation électrique

La consommation électrique est le premier élément à connaître et à suivre dans un projet d’efficacité énergétique. En corrélant votre consommation d’électricité à d’autres données mesurant votre production (ex : nombre d’unités fabriquées pour une usine) ou vos services (ex : nombre de nuitées pour un hôtel), vous serez capables de définir des indicateurs de performance énergétique pertinents […]


La consommation électrique est le premier élément à connaître et à suivre dans un projet d’efficacité énergétique. En corrélant votre consommation d’électricité à d’autres données mesurant votre production (ex : nombre d’unités fabriquées pour une usine) ou vos services (ex : nombre de nuitées pour un hôtel), vous serez capables de définir des indicateurs de performance énergétique pertinents afin de suivre son évolution.

De manière générale, on pourra retenir que « sans la mesure, il n’y a pas de résultat ».

La même démarche est à effectuer pour l’ensemble des fluides utilisés (gaz, fioul, eau, air comprimé…).

Diverses méthodologies existent pour maîtriser des coûts liés à la consommation énergétique. Elles suivent des démarches similaires reprenant les étapes suivantes :

  • obtenir l’adhésion de la direction
  • évaluer la situation initiale (consommations, usages, facteur liés aux consommations, analyse des données, identification des actions et potentiels d’économies d’énergie)
  • programmer et organiser (définition des indicateurs de suivi, calendrier des actions)
  • contrôler et suivre

 

Pour plus de détail sur les potentiels actions d’économies d’énergie et d’électricité, n’hésitez pas à naviguer sur notre site mais on peut d’ores et déjà citer comme action qui ont faire leur preuve :

  • l’installation de moteur à haut rendement (pour rappel, le prix d’achat d’un moteur et son coût de maintenance sont négligeable sur 10 ans car c’est la consommationélectrique qui représente en moyenne 95 % du coût total). Temps de retour moyen : 6 à 24 mois.
  • la variation de vitesse (pour rappel 70 % de l’énergie consommée dans l’industrie et les infrastructures sert à alimenter les moteurs) permet jusqu’à 50 % de gain énergétique en exploitation.
  • Amélioration des consommations d’air comprimé. L’air comprimé est en général le réseau le moins suivi en entretenu de l’entreprise, mais peut représenter des consommations non négligeables de l’ordre de 15 % des coûts énergétiques d’un entreprise. Le potentiel d’économies est de 30 %.

Ces trois opérations sont éligibles au certificat d’économie d’énergie.

Il existe de nombreuses actions permettant de diminuer votre consommation énergétique. N’hésitez pas à consulter nos pages dédiées et fiche sectorielle.


Partager