Actualités

Compteur intelligent

Les compteurs intelligents constituent la nouvelle génération des compteurs. Ils ont comme particularité celle de pouvoir communiquer, c’est-à-dire qu’ils peuvent recevoir des ordreset envoyer des données sans intervention physique d’un technicien. Ils permettent, par exemple pour le nouveau compteur électrique Linky, dont le déploiement a commencé en décembre 2015, et qui a terme équipera la […]


Les compteurs intelligents constituent la nouvelle génération des compteurs. Ils ont comme particularité celle de pouvoir communiquer, c’est-à-dire qu’ils peuvent recevoir des ordreset envoyer des données sans intervention physique d’un technicien.

Ils permettent, par exemple pour le nouveau compteur électrique Linky, dont le déploiement a commencé en décembre 2015, et qui a terme équipera la majorité des foyers français, de :

  • réaliser à distance de nombreuses opérations (relève, changement de puissance, résiliation, mise en service…)
  • suivre sa consommation sur internet
  • piloter ses équipements (notamment pour bénéficier de tarifs horaires plus avantageux)
  • faciliter l’intégration des énergies renouvelables (notamment photovoltaïque et éolien), le développement de nouveaux usages (véhicules électriques) et le développement de l’effacement

Les compteurs actuels mesurent la consommation d’électricité de chaque foyer et sont adaptés aux tarifs réglementés, mais ils ne répondent pas à l’évolution des besoins des différents acteurs du marché de l’électricité, en matière de communication d’informations et de diversification des offres par les fournisseurs.

Outre le fait qu’ils permettent de mieux connaître sa consommation et donc de pouvoir plus facilement  la maîtriser, un des enjeux majeurs est l’intégration des énergies renouvelables, et des nouvelles énergies tels que l’hydrogène ou le bio méthane pour le gaz et le solaire, l’éolien, ou la cogénération pour l’électricité.

Les réseaux (électrique, gaz, mais également les réseaux de chaleur, ou encore d’eau potable ou usagées) deviennent donc intelligents, on parle de Smart networks, capables grâce à la télé observation, de :

  • détecter d’éventuelles anomalies
  • favoriser la production décentralisée et l’autoconsommation
  • créer des interconnections entre les différents réseaux

Pour en savoir plus, visitez notre page dédié aux réseaux intelligents.


Partager